Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis autoconstructeur et je construis ma deuxième maison. Celle-ci aura un toit plat.

Octobre 2016

Publié le 31 Octobre 2016 par Pascal

Dimanche 3 octobre 2016

Un mois après le début de la construction des murs, la situation est satisfaisante.

Octobre 2016
Octobre 2016
Octobre 2016
Octobre 2016

Mercredi 12 octobre 2016

Aujourd'hui j'arrête le montage des briques et je me consacre au coulage des linteaux de porte.

Je commence par celui du garage. Le coffrage est prêt.

Dimanche 16 octobre 2016

J'enfile ma ferraille dans les briques d'angle.

Je casse la première brique en bas du mur pour découvrir la ferraille à béton qui ressort de la dalle.

La ferraille que je viens d'enfiler est reliée à cette dernière à l'aide de liens spéciaux

Je referme le trou avec une planche et je coule le béton.

Octobre 2016

Et voici le résultat, le lendemain, une fois le coffrage de côté retiré.

Les 4 étais resteront en place jusqu'au séchage complet du linteau et de la future dalle qui reposera dessus.

Octobre 2016

Je fait la même chose pour les linteaux de porte. Ici c'est la porte de service du garage qui donne dehors.

Mercredi 19 octobre 2016

Octobre 2016

Le pilier qui va soutenir la poutre de la cuisine prend forme.

Octobre 2016
Octobre 2016

Les poutres qui vont soutenir le toit prennent également forme.

Octobre 2016
Octobre 2016
Octobre 2016
Octobre 2016

Dessin du ferraillage des poutres.

Samedi 22 octobre 2016

Octobre 2016

Aujourd'hui c'est le coulage des 3 poutres de la maison.

Octobre 2016

Les poutres et les piliers d'angles sont en béton armé vibré pour une plus grande solidité.

Octobre 2016
Octobre 2016

Tous les murs sont maintenant au même niveau.

Mercredi 26 octobre 2016

Après livraison des poutrelles et hourdis, on procède à leur mise en place.

Octobre 2016
Octobre 2016
Octobre 2016
Octobre 2016
Octobre 2016

Il ne reste plus qu'à mettre en place les planelles et je suis prêt à couler les deux premières dalles (les dalles basses).

Commenter cet article